Marc Elsberg : un auteur à suivre

Par SwissTengu @SwissTengu @SwissTengu — 19.10.2016
Nous avons découvert il y a peu Marc Elsberg1, un auteur allemand. Son premier livre, Black-out, nous plonge dans une Europe où le réseau électrique s'effondre, à cause du manque de conscience des fournisseurs de solutions "smart grid"2 au niveau de la sécurité et des risques.

Ce premier livre, bien que présenté comme une fiction, met le doigt sur pas mal de problèmes qui, effectivement, existent. La pertinence technique, tout en usant de quelques simplifications (lire la postface), permet de se faire une idée très claire des problèmes posés par l'Internet des objets3 (en s'intéressant particulièrement aux grosses infrastructures et à leur gestion via des logiciels dédiés).

Le lire et le recommander permettra de vous confronter, ainsi que vos proches, à des réalités qui sont souvent méconnues4. Il est très intéressant de lire la postface du livre, l'auteur y décrivant les étapes d'écriture ainsi que les événements survenus pendant ou juste après l'édition. On se rappel de Stuxnet5, par exemple, qui avait fait les gros titres par son ciblage précis de certaines infrastructures sensibles.

Plus récemment, mais sans rapport direct avec la gestion d'infrastructures critiques, on peut se rappeler du DDoS6 ayant eu pour origine plusieurs dizaines de millier de caméras connectées…

Encore en 2016, trop d'objets connectés manquent de sécurité. Même nos routeurs, passerelles Internet fournies par nos fournisseurs de services, sont vulnérables à de multiples niveaux7 !

Le second livre de Marc Elsberg, Zero, nous plonge dans un monde légèrement plus avancé que maintenant, mais au final pas tant que ça. Les technologies décrites dans ce second livre existent et sont mises en applications, seuls certains points techniques sont une anticipation à court terme de ce qu'on va avoir.
Le monde décrit est ainsi : une société collecte, agrège et analyse les données personnelles des utilisateurs de ses applications (on a déjà cela, les exemples ne manquent pas). En contre-partie, les utilisateurs ont droit à deux services :
  • la gestion de la revente de leurs données personnelles (ce genre de plate-forme existe déjà)
  • des applications intégrées qui permettent d'améliorer son style de vie (là par contre, on n'y est pas encore tout à fait).

En parallèle de cela, un groupe de hacker, Zero (qui n'est pas une référence à Anonymous, eux-mêmes étant cités dans le livre, de même que Lulzsec et d'autres) veut démontrer que la surveillance généralisée ne sert à rien, et que le traitement des données personnelles est déséquilibré.

Là aussi, l'auteur s'est renseigné, documenté. Il expose les problèmes liés aux données personnelles dans un monde de plus en plus connecté. Il évalue les différents points de vue en tentant d'apporter des arguments nuancés et circonstanciés.

La lecture de ce livre peut, là encore, éveiller l'intérêt et permettre une prise de conscience de l'état de notre sphère privée.

De manière générale, nous sommes heureux de voir ce genre de livres sortir et, surtout, rencontrer un certain succès (Black-out a été très bien vendu, et peut même être intégré dans le cursus scolaire allemand). Zero est bien parti pour rencontrer le même succès.

Bonnes lectures !

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire